Le gouvernement du Canada annonce le financement d’un projet pour venir en aide aux survivants de la traite de personnes

OTTAWA | La traite de personnes est un crime odieux qui anéantit tant les victimes, les survivants et leurs familles que les communautés et la société dans son ensemble. Par ailleurs, elle a des répercussions disproportionnées sur les femmes et les filles, ainsi que sur les personnes vulnérables et marginalisées. Le gouvernement du Canada s’est engagé à mettre fin à la traite de personnes sous toutes ses formes, y compris l’exploitation sexuelle et le travail forcé.


NOUVELLES FOURNIES PAR
Sécurité publique et Protection civile Canada et CNW/DH
o1 avril 2021,  à 11:03 HAE


Aujourd’hui, le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, l’honorable Bill Blair, a annoncé qu’un financement de plus de 488 000 $ sur quatre ans a été accordé à l’organisme Voice Found au titre du Programme de contribution pour combattre les crimes graves et le crime organisé (PCCCGCO) pour la mise en œuvre de la phase suivante de son projet « Hope Found ».

« Le financement annoncé aujourd’hui s’appuiera sur le travail vital de Voice Found en matière de prévention de la traite de personnes et permettra de fournir aux victimes et aux survivants des soins complets pour que ces personnes puissent guérir. Au moyen de projets comme celui-ci, nous travaillons ensemble à bâtir un Canada plus sécuritaire et plus résilient où tous sont protégés contre la traite de personnes et ses méfaits. » – L’honorable Bill Blair, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

Ce projet aide les personnes qui souhaitent quitter le commerce du sexe à le faire en toute sécurité et il permet aux survivants de retrouver leur indépendance. Ce financement servira à fournir aux victimes et aux survivants du soutien immédiat, notamment sous forme de nourriture, d’abri, de vêtements ainsi que d’aide psychologique et émotionnelle et de formation afin de les aider à se préparer aux possibilités d’études et d’emploi.

« Nous devons mettre un terme à la traite de personnes sous toutes ses formes. Je tiens à souligner le travail remarquable de Voice Found pour venir en aide aux survivants qui ont su se sortir de la violence et de l’exploitation. Ce financement additionnel offert par notre gouvernement sera un ajout considérable pour appuyer le projet Hope Found dans son élargissement à l’Est ontarien, notamment à Ottawa-Vanier. » – L’honorable Mona Fortier, ministre de la Prospérité de la classe moyenne et ministre associée des Finances

Voice Found est une organisation établie à Ottawa et dirigée par des survivants. Elle vient en aide aux survivants victimes d’exploitation sexuelle et de sévices sexuels pendant l’enfance depuis plus de dix ans. Depuis 2015, son projet « Hope Found » a permis de venir en aide à 236 personnes.

« Les survivants de la traite de personnes ont besoin d’un soutien spécialisé à long terme pour surmonter ce qui leur a été fait sans leur consentement. Cet investissement de la part de Sécurité publique Canada nous permettra d’améliorer le projet « Hope Found », qui a été élaboré et qui continue d’être dirigé par des personnes qui ont vécu des expériences. » – Cynthia Bland, fondatrice et directrice générale, Voice Found

Faits en bref

  • En septembre 2019, le gouvernement du Canada a lancé la nouvelle Stratégie nationale de lutte contre la traite de personnes (la Stratégie nationale), une démarche pangouvernementale qui rassemble les efforts fédéraux et qui est appuyée par un investissement de 57,22 millions de dollars sur cinq ans et de 10,28 millions de dollars par la suite.
  • Cette initiative fait fond sur des investissements antérieurs de 14,51 millions de dollars sur cinq ans et de 2,89 millions de dollars par année pour mettre en place la ligne d’urgence canadienne contre la traite de personnes, lancée en mai 2019, ainsi que sur les travaux en cours dans l’ensemble du gouvernement du Canada pour lutter contre la traite de personnes.
  • En 2020, Sécurité publique Canada a lancé un appel à propositions à l’intention des organismes qui s’emploient à prévenir et à combattre la traite de personnes et à appuyer les populations à risque et les survivants. Grâce à cet appel, 8,4 millions de dollars sont mis à la disposition de vingt projets qui visent à prévenir et à combattre la traite de personnes et à aider les survivants.
  • Récemment, le gouvernement du Canada a lancé une campagne nationale de sensibilisation du public à la traite de personnes. La campagne vise à informer les jeunes et les parents canadiens des perceptions erronées sur la traite de personnes et permettra de mieux comprendre les signes d’alerte et la façon de signaler les cas suspects aux autorités appropriées.
  • Ottawa est l’une des villes qui ont été désignées comme ayant le plus grand nombre d’incidents de traite d’êtres humains signalés à la police. Selon le plus récent Juristat sur la traite de personnes de Statistique Canada, entre 2009 et 2018, 12 % de tous les incidents de traite de personnes signalés à la police ont été recensés à Ottawa.

Liens connexes

SOURCE : Sécurité publique et Protection civile Canada

Avez-vous aimé cette publication ?

Conducteur d'autobus professionnel depuis 29 ans, il se passionne pour la généalogie familiale (Les familles Dagenais en Amérique) ainsi que deux (2) autres groupes Facebook qui font sa fierté : DERNIÈRE HEURE et Conducteurs-trices d'autobus du Québec.