Lancement de la Semaine d’actions contre le racisme et pour l’égalité des chances

Semaine d’actions contre le racisme et pour l’égalité des chances (SACR) – Crédit : CNW/Telbec/SACR

Élus et personnalités publiques invitent la population à s’unir pour une société plus juste et équitable

Dans le cadre de la 22e édition de la Semaine d’actions contre le racisme et pour l’égalité des chances, qui débute aujourd’hui et se termine le 31 mars, des élu.es , organismes communautaires et personnalités publiques se joignent au mouvement collectif pour faire de la lutte au racisme et à la discrimination une priorité de société.

Publié par : CNW Telbec/DH et Semaine d’actions contre le racisme et pour l’égalité des chances (SACR)

Durant cette semaine, c’est tout le Québec qui se mobilise pour sensibiliser la population sur les enjeux des personnes racisées de la province, tout particulièrement par les réseaux sociaux. Le thème de l’événement cette année « Comment répondre au racisme à l’ère du numérique ?» interpelle particulièrement la mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante qui a ouvert les activités lors de la cérémonie du lancement vendredi avant-midi.

« Alors que nos vies ont été bouleversées par la pandémie et transposées, en partie, sur les plateformes numériques, la thématique de cette 22e Semaine d’actions contre le racisme et pour l’égalité des chances est plus que jamais pertinente. La crise sanitaire a exacerbé les inégalités sociales et a amplifié les tensions sur les médias sociaux. Nous avons la responsabilité collective de nous assurer que toutes et tous puissent être en sécurité sur ces plateformes et participer pleinement à la discussion, dans un environnement exempt de racisme et de discrimination sous toutes ses formes. J’invite les Montréalaises et les Montréalais à participer en grand nombre aux activités offertes jusqu’au 31 mars et à profiter de cette occasion pour apprendre et pour aller à la rencontre de l’autre, dans le respect et l’ouverture », déclare Valérie Plante, mairesse de Montréal.

« Après un an de confinement et de télétravail, la thématique du racisme à l’ère du numérique n’a jamais été autant d’actualité. Les médias sociaux sont devenus un moyen d’expression très puissant et polarisant. Il est évident que cette polarisation ne fait que s’accentuer. De plus, avec les tragédies arrivées à George Floyd, Joyce Échaquan et plus récemment avec Mamadi III Fara Camara, les débats sur le racisme ont été davantage polarisés sur les réseaux sociaux », ajoute Frantz Voltaire, co-porte-parole de la SACR.

« Il faut absolument laisser place à un débat ouvert qui va franchir les barrières, conscientes ou inconscientes des personnes et échapper à la règle des algorithmes des médias sociaux. C’est pourquoi aujourd’hui on lance une série d’évènements qui vont sensibiliser la population et qui vont apporter une réelle différence et une ouverture d’esprit envers autrui », termine Samira Laouni co-porte-parole et organisatrice de la SACR.

Des activités partout au Québec

Plusieurs activités se dérouleront simultanément tout au long de la semaine à travers le Québec afin de sensibiliser les décideurs et la population quant à l’importance de vivre dans une société ouverte d’esprit où le racisme n’a plus sa place. Pour consulter la programmation de la Semaine d’actions contre le racisme, visitez www.sacr.ca.

À propos de la Semaine d’actions contre le racisme et pour l’égalité des chances

Organisée par le Centre international de documentation et d’information haïtienne, caribéenne et afro-canadienne (CIDIHCA) depuis 22 ans, la Semaine d’actions contre le racisme et pour l’égalité des chances (SACR) est l’occasion de communiquer et de susciter le dialogue autour de la lutte contre le racisme et la discrimination, de mettre en lumière des initiatives locales et régionales qui soutiennent les minorités visibles et de mobiliser l’ensemble de la société.

Avez-vous aimé cette publication ?

Conducteur d'autobus professionnel depuis 29 ans, il se passionne pour la généalogie familiale (Les familles Dagenais en Amérique) ainsi que deux (2) autres groupes Facebook qui font sa fierté : DERNIÈRE HEURE et Conducteurs-trices d'autobus du Québec.